Mr Don Gordon ( 1957 – 2019 ) – Communications – 2019 04 08


 

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

La traduction française de ces communications
est disponible plus bas

 

 

The french translation of these communications
can be found further below

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

The English version of the tribute to Mr Don Gordon is available here 

 

mr-don-gordon-1957-2019-the-gentleman-who-saved-the-green-space-industry/

 

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

Communications With OJ Company

 

 

 

William H Gathercole    2019 03 27 

 

 

FYI.  Don Gordon passed away earlier this month.  I must thank the guys at OJ Company for having withheld this event from me.  This is the second time that OJ has screwed me with the death of a close friend, the first being Otto himself.  Don Gordon    I hired him for OJ, and never regretted it.  A class-act gentleman who, as it turns out, worked for company that is devoid of ANY class or decency.  I will have more to say about Don at a later date.  WHG

 

 

 

Tino Ferri – Manager – OJ Company    2019 03 28 

 

 

Who are you ?

 

 

 

Francois Cauchy – Manager – OJ Company    2019 03 28 

 

 

Maybe you should ask yourself, how come none of « your followers » told you ???   [ ?!?! ] 

 

 

 

Phil Jangl – President – OJ Company    2019 03 28 

 

 

Don’s death was posted on Facebook and everyone within his circle of friends and work colleagues knew about it.  [ ?!?! ] 

 

Moreover, you’re the last person who should be making any comments about class and decency.   [ ?!?! ] 

 

 

 

Industry observer    2019 03 28

 

 

Hello Bill.  I agree with you, these guys at OJ forgot who brought that company at the stage it was when they took over. 

 

 

 

Gaby Jangl – Vice-President – OJ Company    2019 03 28 

 

 

When have you had any communication with us since 1999.  [ ?!?! ] 

 

And how dare you call us indecent ?!   [ ?!?! ] 

 

 

 

William H Gathercole    2019 04 03 

 

 

To Phil and Gaby, 

 

Your kindness and your compassion are most appreciated while I have been grieving the loss of someone I have known since 1982.  I am the aggrieved person, and not you. 

 

Some observers may conclude that your bitter words and harsh tone were unprovoked attempts to harm the one person who influenced your lives the most ( except for Otto, of course ). 

 

Regardless of who is right and who is wrong, mature grown-ups would have simply responded    «  We are sorry that our actions upset you.  It was a mistake to overlook telling you about the passing of one of your oldest friends.  »  Saying this would have been easy, and would have cost you nothing. 

 

Some observers may also conclude that your vapid-excuses and mock-indignations suggest that, with the passing of Don, there are no grown-ups left running the business.  In fact, no one is left with any appreciation or retrospection about the early development of OJ Company. 

 

Under Otto’s watchful approval, there was only one person ( WHG ) who shaped the successful legacy of OJ Company, where business revenues were quadrupled within a few short years ( 3 to 13 million dollars ), catapulting the business into becoming one of the largest suppliers in the nation, at the time. 

 

And under Don’s tenure as president of a trade association, there was only one person ( WHG ) who created the pesticide ban exception status that allowed the golf industry to avoid being subjected to anti-pesticide prohibitions for a generation, a policy that has benefited OJ Company with lucrative revenues of pest control products, in the tens of millions of dollars. 

 

Both of these great men guided me to do great things for both OJ Company and the green space industry. 

 

And there is more to tell.  But, suffice it to say that all that you own, and enjoy, are the result of that one person who was part of a powerful trio of talented and imaginative people who guaranteed your heritage by serving the green space industry, and especially the golf industry, with distinction. 

 

This trio is now gone.  Forever.  Otto is gone.  Don is gone.  WHG is gone.  All the grown-ups are gone.  Only children remain.  Or child-like adults.  Seemingly, with no kindness.  No compassion.  No class.  No decency.  No retrospection.  Only bitterness, harshness, and millennial indifference.  And an unsure future.  If this is all true, then both your lives must be unbearable and miserable. 

 

Remember Don Gordon.  Tell him    Thank you for everything you did for us in the green space industry.  In the golf industry.  For the company. 

 

If Otto and WHG were still operating OJ Company, the passing of Don would have been handled much differently.  We would have thanked Don with class and decency.  A memorial event, with food and drink, would have been organized for his customers, his friends, and his family.  Together, we would have respected, celebrated, and admired Don’s life and accomplishments. 

 

 

Read the following references   

 

 

Reference — 60% Of Inherited Fortunes Do Not Survive The Second Generation

 

Reference — 70% Of Rich Families Lose Their Wealth By The Second Generation

 

 

 

Tony Zegers – Manager – OJ Company    2019 04 03 

 

cc : Phil, Gaby

 

 

Enough, you of all people know how you left OJ and no one at OJ owe you anything.  [ ?!?! ] 

 

Your ranting and raving pissed off all of us, especially Don.  [ ?!?! ] 

 

You can continue to live in the past but no one cares. 

 

Since I am now a proud part of the OJ family all I can tell you is stop before you get yourself into legal trouble.  [ ?!?!?!?! ] 

 

Move on live is short. 

 

 

 

William H Gathercole    2019 04 08

 

 

I am flabbergasted that OJ Company now threatens my personal well-being. 

 

I have made absolutely no public commentaries on any OJ issues until now. 

 

I am unaware of anyone ever being upset with me. 

 

Since my departure from OJ, in all of my conversations with both Otto and Don, no problem of ill-will was ever discussed with me. 

 

At the time of my departure, I had left OJ Company in fantastic business shape. 

 

I was paid a very generous severance package, and no one ever expressed any ill-will towards me. 

 

At one point, Otto even asked me to return and offered me full-time employment, which unfortunately I had to decline for reasons of health. 

 

After the passing of Otto, Phil took reception of a seed catalogue that he had mandated me to create several months earlier. 

 

There was no ill-will whatsoever. 

 

It seems that some of the current OJ staff is spreading fake-news about me for unknown and possibly nefarious reasons. 

 

They should celebrate their good fortune originating from my fantastic work, rather than add to my concerns as somebody who has been increasingly debilitated from a serious accident. 

 

When I learned about the accolades Don had received since his departure from OJ Company, I congratulated him. 

 

Don’s response   

 

Thanks for the support. 

 

I do acknowledge that these accolades also are due to both you and Otto and yourself as you both mentored me. 

 

I followed both your footsteps. 

 

I am proud to have been Don’s mentor, friend, boss, and co-worker. 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

La version française de l’hommage à M Don Gordon est disponible ici …

 

m-don-gordon-1957-2019-le-gentleman-qui-a-sauv-lindustrie-des-espaces-verts/

 

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

Communications Avec OJ Compagnie
( Traduction )

 

 

 

William H Gathercole    2019 03 27 

 

 

Vous devez noter.  Don Gordon est décédé au début du mois.  Je tiens à remercier les membres de OJ Compagnie d’avoir évité de communiquer avec moi au sujet de cet événement.  C’est la deuxième fois qu’OJ me baise avec la mort d’un ami proche, la première étant Otto lui-même.  Don Gordon    je l’ai recruté pour OJ, sans regret.  Il s’agissait d’un homme de classe qui travaillait pour une compagnie dépourvue de toute classe et de toute décence.  J’aurai plus à dire sur Don plus tard.  WHG

 

 

 

Tino Ferri – Gérant – OJ Compagnie    2019 03 28 

 

 

Qui es-tu ?

 

 

 

Francois Cauchy – Gérant – OJ Compagnie    2019 03 28 

 

 

Vous devriez vous demander pourquoi vous n’avez pas été informé par « vos disciples » ???   [ ?!?! ] 

 

 

 

Phil Jangl – Président – OJ Compagnie    2019 03 28 

 

 

La mort de Don a été publiée sur Facebook et tout le monde dans son entourage d’amis et de collègues de travail était au courant.  [ ?!?! ] 

 

De plus, vous êtes la dernière personne qui devrait faire des commentaires sur la classe et la décence.  [ ?!?! ] 

 

 

 

Commentateur de l’industrie    2019 03 28

 

 

Bonjour Bill.  Je suis d’accord avec toi, les gens de OJ ont oublié qui a amené la société à l’état dans lequel elle se trouvait au moment de leur prise de fonction. 

 

 

 

Gaby Jangl – Vice-président – OJ Compagnie    2019 03 28 

 

 

Quand avez-vous eu des communications avec nous depuis 1999 ?!  [ ?!?! ] 

 

Comment osez-vous nous appeler indécent ?!   [ ?!?! ] 

 

 

 

William H Gathercole    2019 04 03 

 

 

À Phil et Gaby,

 

Votre gentillesse et votre compassion sont très appréciées alors que je souffre la perte de quelqu’un que je connaissais depuis 1982.  Je suis la personne lésée, et non vous. 

 

Les spectateurs peuvent être amenés à conclure que vos mots amers, et leurs tons sévères, étaient des tentatives non-provoquées de nuire la personne qui a le plus influencé vos vies ( à l’exception d’Otto, bien sûr ). 

 

Peu importe qui a raison et qui a tort, des adultes auraient simplement répondu  :  «  Nous sommes désolés que nos actions vous aient contrarié.  Ce fut une erreur de négliger de vous informer du décès d’un de vos plus vieux amis.  »  Cela aurait été facile et ne vous aurait rien coûté. 

 

On peut aussi s’attendre à ce que les spectateurs concluent que vos excuses insignifiantes et vos fausses indignations suggèrent que, avec le décès de Don, il ne reste plus d’adultes à la tête de l’entreprise.  En fait, il n’y a aucune appréciation ou rétrospection sur les débuts de OJ compagnie. 

 

Sous l’approbation attentive d’Otto, une seule personne ( WHG ) avait déterminé le succès de OJ compagnie, où les revenus de l’entreprise ont été multipliés par quatre en quelques années ( de 3 à 13 millions de dollars ), ce qui a permis à l’entreprise de devenir l’un des principaux fournisseurs dans la nation, à l’époque. 

 

Et sous le mandat de Don en tant que président d’une association professionnelle, une seule personne ( WHG ) avait créé le statut d’exception relative à l’interdiction des pesticides.  En conséquence, pendant une génération, l’industrie du golf a évité d’être soumise à des interdictions contre les pesticides.  Cette situation a été bénéfique pour OJ compagnie, qui a réalisé des revenus lucratifs provenant de la vente des produits anti-parasitaires, se chiffrant en dizaines de millions de dollars. 

 

Ces deux hommes exceptionnels m’ont guidé vers des activités exceptionnelles profitant OJ compagnie et l’industrie des espaces verts. 

 

Et il y a plus à dire.  Mais laissez-moi seulement dire que tout ce que vous possédez et appréciez est le résultat de cette personne qui faisait partie d’un puissant trio de personnes dotées de grands talents et d’une imagination sans limite.  Ils ont garanti votre patrimoine en servant l’industrie des espaces verts, et en particulier celle du golf, avec distinction. 

 

Ce trio est maintenant parti.  Pour toujours.  Otto est parti.  Don est parti.  WHG est parti.  Tous les adultes sont partis.  Seuls les enfants sont présents.  Ou des adultes agissant comme des enfants.  Apparemment, sans gentillesse.  Sans compassion.  Sans classe.  Sans décence.  Sans rétrospection.  Il ne reste que des mots amers, des tons sévères, et une indifférence millénaire.  Et un avenir incertain.  Si tout cela est vrai, vos deux vies doivent être insupportables et misérables. 

 

Souvenez-vous de Don Gordon.  Dites-lui    Merci pour tout ce que vous avez fait pour nous dans l’industrie des espaces verts.  Dans l’industrie du golf.  Dans notre compagnie. 

 

Si Otto et WHG étaient toujours à la tête de OJ compagnie, le décès de Don aurait été traité de manière très différente.  Nous aurions remercié Don avec classe et décence.  Un événement commémoratif, avec nourriture et boisson, aurait été organisé pour ses clients, ses amis, et sa famille.  Ensemble, nous aurions respecté, célébré, et admiré la vie et les réalisations de Don. 

 

 

Veuillez lire les références en anglais 

 

 

Référence — 60% des fortunes héritées ne survivent pas à la deuxième génération

 

Référence — 70% des familles riches perdent leur richesse dès la deuxième génération

 

 

 

Tony Zegers – Gérant – OJ Compagnie    2019 04 03 

 

cc : Phil, Gaby

 

 

Assez.  Vous connaissez la manière dont vous avez quitté OJ.  [ ?!?! ] 

 

Personne à OJ ne vous doit rien. 

 

Vos délires nous ont tous énervés, surtout Don.   [ ?!?! ] 

 

Vous pouvez continuer à vivre dans le passé, mais personne ne se soucie de vous. 

 

Puisque je suis maintenant un fier membre de la famille OJ, tout ce que je peux vous dire, c’est d’arrêter avant que vous ne vous mettiez dans des problèmes juridiques.  [ ?!?!?!?! ] 

 

Avance.  La vie est courte. 

 

 

 

William H Gathercole    2019 04 08

 

 

Je suis stupéfait que OJ compagnie menace maintenant mon bien-être personnel. 

 

Je n’ai fait aucun commentaire public sur OJ compagnie jusqu’à présent. 

 

Je ne suis pas au courant que quiconque soit en colère contre moi. 

 

Depuis mon départ de OJ, au cours de toutes mes conversations avec Otto et Don, aucun problème de mauvaise volonté n’a jamais été discuté avec moi. 

 

Au moment de mon départ, je me suis assuré que OJ compagnie était en excellente forme. 

 

J’ai reçu une indemnité de départ très généreuse, et personne n’a jamais exprimé de mauvaise volonté envers moi. 

 

À un moment donné, Otto m’a même demandé de revenir et m’a proposé un emploi à temps plein, que j’ai malheureusement dû refuser pour des raisons de santé. 

 

Après le décès d’Otto, Phil a reçu un catalogue de semences qu’il m’avait chargé de créer plusieurs mois auparavant. 

 

Il n’y avait aucune mauvaise volonté que ce soit.

 

Il semble que certains des membres du personnel de OJ compagnie répandent de fausses-nouvelles sur moi pour des raisons inconnues et peut-être néfastes. 

 

Ils devraient célébrer leur bonne fortune découlant de mon travail fantastique, plutôt que d’ajouter à mes préoccupations, en tant que personne qui devient de plus en plus affaiblie par un grave accident. 

 

Lorsque j’ai appris des éloges que Don avait reçus depuis son départ de OJ compagnie, je l’ai félicité. 

 

Don répondit   

 

Merci pour le soutien. 

 

Je reconnais que ces éloges sont également dus à vous et à Otto et à vous-même, car vous m’avez tous deux parrainé. 

 

J’ai suivi vos pas. 

 

Je suis fier d’avoir été son parrain, ainsi que son ami, son patron, et son collègue. 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

―――――――――――――――――――――

 

 

 

 

 

 

Uncategorized

One comment on “Mr Don Gordon ( 1957 – 2019 ) – Communications – 2019 04 08

Comments are closed.

https://wp.me/p1jq40-cRU